Hotel Morlaix Bons plans Séminaire Soirée étape Hotel
Hôtel de l'Europe
1, rue d'Aiguillon
29600 Morlaix
Fax : 02 98 88 83 38
contact@hoteleurope-morlaix.com

RÉSERVER À L'HÔTEL

DISPONIBILITÉS DE L'HÔTEL

Vérifier les disponibilités

Faire une réservation

Meilleurs tarifs garantis

Cliquez sur 'Meilleur Tarifs' pour voir les disponibilités

Accueil > Hôtel

Un hôtel 3 étoiles bicentenaire

Hôtel L'Europe MorlaixHôtel L'Europe MorlaixHôtel L'Europe Morlaix

L'Hôtel de L'Europe ...  2 fois centenaire

En 1792, l’immeuble est l’hôtel particulier du comte Claude Haudeneau de Breugnon, lieutenant général des armées navales, ambassadeur auprès de l’empereur du Maroc, vice-amiral, et époux de Louise–Jeanne-Marguerite Grégoire de Saint-Sauveur. 

Ce bien est, depuis le siècle précédent, la propriété des ancêtres maternels de Monsieur de Breugnon, les Oriot. Ces derniers font partie des notables morlaisiens au 17ème siècle : orfèvres, notaire royal, lieutenant général de police, procureur royal, procureur-syndic et miseur, prévôt du chapitre de Notre-Dame du Mur… 

Le comte de Breugnon décède à Paris le 6 septembre 1792, sans descendance. Pour cause de Révolution (religieuses interdites d’héritages, émigration des nobles), la succession est procédurière et longue, et ne trouve son épilogue qu’en février 1813 : les familles Saliou Chef du Bois (puis, par alliance de Cresolles), Le Bihan de Pennélé et de Coëtlosquet se partagent les biens du défunt.

Hôtel du Grand Turc, Hôtel de l’Europe, Hôtel de Paris, Hôtel de l’Europe 

Après la disparition du comte de Breugnon, l’hôtel particulier est fractionné : la partie la plus proche de la mairie, appelée alors « La maison neuve » ou « La grande maison » est louée à un négociant puis vendue en 1806, à Gabriel Bourdoulous, manufacturier ; Antoine Maillard, lui, a signé un bail pour la partie bordant le pont d’Aiguillon et la rue du Pavé. Elle devient, à la fin du 18ème siècle, Hôtel du Grand Turc, enseigne que l’aubergiste a transférée de la Place de la Poissonnerie.

En septembre 1816, un nouveau tenancier, Pierre-Charles Lardet, dénomme l’établissement Hôtel de l’Europe, puis Hôtel de Paris, en 1823, après avoir acheté le tiers de l’immeuble aux héritiers du baron Jean-Baptiste de Coëtlosquet.
En 1846, Monsieur Lardet effectue des travaux et rebaptise son auberge Hôtel de l’Europe. Depuis cette date, l’Hôtel a subi des extensions (1885, 1892, 1929), des exhaussements, des rénovations, mais n’a plus changé d’enseigne. L’ancien Hôtel de Breugnon retrouve son entité en 1929, lorsque Louis Patault agrandit l’Hôtel de l’Europe.

Des hôtes prestigieux

Le 20 juillet 1831, Dona Maria, reine du Portugal est accueillie chaleureusement par les Morlaisiens et loge à l’Hôtel de l’Europe qui héberge d’autres voyageurs prestigieux :

  • le duc et la duchesse de Nemours (duc d’Orléans, second fils de Louis Philippe) en septembre 1843,
  • le prince Jérôme Bonaparte (frère de l’empereur Napoléon Bonaparte) et ses deux fils en août 1880,
  • la reine douairière d’Italie en 1908.

Le livre d’or de l’établissement porte les dédicaces du Maréchal Ferdinand Foch, du général Maxime Weygand, (qui possédaient chacun un manoir à Ploujean-Morlaix), du général Charles de Gaulle (21 juillet 1945), et de nombreux artistes.

Aujourd’hui

Entre 1951 et 1972, plusieurs directions se sont succédées (Mr Charles, Mr Thomas Bourgneuf), puis Monsieur Jacques Feunteuna, de 1972 à 1999. En septembre 1999, l’Hôtel de l’Europe est repris et dirigé par Madame Arlette Paroux. Désormais, depuis octobre 2012 c’est Monsieur Guillaume Pellerin qui dirige l’établissement.

Ce texte est le fruit des recherches de Marthe Le Clech, historienne de Morlaix, qui a écrit un livre sur l’histoire de l’hôtel, «De l’hôtel des Oriot à l’hôtel et au restaurant de l’Europe », disponible aux éditions « Editions Bretagne d’Hier ».

 

RÉSERVER